Tests d'évaluation RH: protection des données et charte d'éthique - Exemple

Cet article est disponible en :
Tests d'aptitudes professionnelles: protection des données et éthique de l'évaluation - Exemple de charte

Depuis plusieurs années, les tests de personnalité les plus divers inondent le marché. Or, si ceux-ci deviennent un outil incontournable pour les RH, on oublie parfois qu’ils doivent répondre à des exigences strictes en termes de protection de la personnalité des candidats.

Cette question devient d’autant plus brûlante que les informations transitent souvent par Internet. Il est donc nécessaire de clarifier avec le fournisseur du logiciel de quelles manière les données seront stockées. En outre, la confidentialité des données et leur non-transfert à des tiers doivent être garantis.

CHARTE D’UTILISATION

Il peut ainsi être utile, afin de se prémunir contre toute accusation d’atteinte à la personnalité, de définir une charte d’utilisation des tests professionnels clarifiant:

  1. les exigences techniques auxquelles les tests psychométriques doivent satisfaire (validation statistique);
  2. les personnes qui sont habilitées à employer les tests et à accéder aux résultats (formation obligatoire et listing des personnes habilitées à consulter les résultats "bruts");
  3. les droits du candidat en termes d’accès aux informations (droit à un entretien de restitution et à la remise d’une présentation des résultats, droit d’accès au rapport transmis à la hiérarchie, information quant à la durée de validité des résultats);
  4. la manière dont les données sont stockées et qui y a accès (le logiciel doit permettre l’anonymat des résultats ; en outre, ceux-ci ne devraient pas figurer dans le dossier du personnel, afin d’en éviter l’utilisation par des tiers non-formés).

Le fait de présenter une telle charte aux candidats avant la passation du test contribue par ailleurs à créer une relation de confiance. Ceci facilite l’évaluation et la rend plus profitable aussi bien pour l’entreprise que pour le candidat!

En outre, un test d'évaluation des compétences personnelles ne devrait être proposé que s’il est suivi d'un entretien de présentation et de discussion des résultats (guide de conduite), ce tant pour des raisons de respect du candidat que pour s'assurer de la validité des résultats et de leur interprétation.

EXEMPLE

Voici des propositions de mission d'un processus d'assessment (exemple) et de charte d’utilisation des tests d'aptitudes professionnelles (exemple) qui permettent de clarifier les engagements de l’entreprise en termes techniques, éthiques et comportementaux, pour l’emploi de tests de personnalité.

Cet article est disponible en :