Le processus de coaching (individuel / d'équipe) en entreprise - Méthode MPC

Cet article est disponible en :
Le processus de coaching (individuel / d'équipe) en entreprise - Méthode MPC
Il existe autant de définitions du coaching qu'il y a de "coaches". Le coaching a cependant pour objectif principal d’accompagner une personne dans son positionnement face à sa vie professionnelle ou à un projet. La question-clé pour le coaché est: "Quel rôle suis-je invité/e à jouer à travers mon projet et mes responsabilités?"
 
Tout individu peut être coaché. Toutefois, le coaching devrait s’adresser avant tout aux patrons, cadres et chefs de projet en succès afin qu’ils continuent à garder une certaine distance avec leur environnement, qu’ils expriment toujours plus leur vision, leurs valeurs et leur créativité. Il est aussi indispensable qu’ils développent leur capacité à simultanément conceptualiser, structurer et agir.Dans le cadre d'un transfert d'activités à la ligne, le coaching peut aussi être très utile pour accompagner un cadre, notamment en ce qui concerne la délégation de responsabilités.
 
L’écart entre le coaching en entreprise et celui de la compétition sportive mérite d’être souligné, car la méthodologie et surtout la finalité n’en sont absolument pas identiques. Ce qui est dangereux en entreprise, c’est en effet le dépassement des forces personnelles. La compétition en entreprise peut d’ailleurs être la source d’une détérioration du climat social, qui est l’un des éléments qualitatifs les plus précieux pour la vie de l’entreprise. Il est donc très important d’être clair sur les objectifs et la méthodologie du coaching.
 
Par ailleurs, le coaching d'équipe tend progressivement à être utilisé en entreprise. Il intègre les mêmes fondements et poursuit la même finalité que le coaching individuel, sauf qu’au lieu de débuter le coaching par un état des lieux individuel c'est le fonctionnement global de l'équipe qui est évalué. Chacun se verra ensuite attribuer des responsabilités spécifiques dans le plan d'action collectif issu de l'intégralité de la démarche.
 
OUTILS
 
Les outils du coaching sont nombreux puisqu'ils dépendent directement de la situation du coaché, de son projet professionnel, de ses différents partenaires, etc. On peut toutefois nommer les outils suivants qui, à l’heure actuelle, demeurent les plus utilisés :
 
PRATIQUE
 
Le Management par le Coaching (MPC) est une méthodologie de coaching  qui propose de structurer toute activité en projet à travers le processus de délégation de projet (illustration) suivant:
 
1) Etat des lieux du "coaché": bilans professionnel (évaluation des savoir et savoir-faire) et personnel (connaissance de ses valeurs et de son équilibre de vie) dans le but de les comparer aux caractéristiques du projet.
 
2) Etat des lieux du projet: Cette analyse a pour objectif de structurer de manière objective les exigences du projet, tant sur le plan technique qu’humain. Dans cet état des lieux, il s’agira d’identifier :
 
  • les clients avec leurs attentes
  • les partenaires qui participent à la réalisation du projet
  • toutes les données favorables ou problématiques pour la réalisation du projet (techniques et humaines)
3) Définition de la mission: construction de la mission du projet. Celle-ci devrait intégrer au maximum les caractéristiques et les aspirations du coaché (son idéal et ses valeurs).
 
4) Objectifs et flux d’activité: A ce stade, on dégage de la mission les objectifs à court, moyen et long terme qui vont permettre la réalisation du projet. Ces objectifs, souvent mal définis, se déclinent en flux d’activités: il s’agit alors de dérouler le processus qui lie et ordonne les activités qui vont permettre la réalisation des objectifs. On a ainsi une vision globale du flux et du positionnement des rôles des différents acteurs.
 
Ce qui manque fréquemment, ce sont les objectifs liés à l’humain: le développement de la relation avec les clients, le développement des compétences de l’équipe de projet...
 
5) Moyens et structure: A ce stade, on recense tous les moyens techniques (outils, informations, infrastructures…) et humains (gestion du client, marketing, communication…) qui vont permettre la réalisation de la mission.
 
Quant à la structure, elle consiste à formaliser et positionner le rôle de chacun de manière claire et transparente, afin de favoriser le développement de la délégation et d’une vision d’ensemble structurée.
 
6) Plan d’action: Il vise la concrétisation de la mission. Sans cette étape et sa réalisation, le coaching ne sert à rien. Il est indispensable qu’il débouche rapidement sur des actions.Ce plan d’action comporte deux volets:
 
  1. un plan d’action personnel qui vise à construire un équilibre de vie. Ce dernier s’appuie sur des passe-temps et hobbies personnels, ainsi que sur le développement des points que le coaché estime être des faiblesses importantes pour le projet et pour lui-même.
  2. un plan d’action de projet qui en deviendra l'outil de pilotage et qui met en scène la mission, les objectifs, les rôles de chacun, ainsi que les outils et les moyens associés. Il permet d’introduire la temporalité du projet, en tenant compte des échéances obligatoires. Enfin, le chef de projet peut, grâce à ce plan, évaluer le suivi du projet, voire même y adjoindre des indicateurs de contrôle et de suivi.

EXEMPLE

Voici le processus de coaching de la méthode MPC (illustration), ainsi qu'un exemple de double plan d'action (individuel et de projet), qui résulte des priorités de développement identifiées aussi bien au niveau des compétences du cadre que de son secteur d'activités.

A lire également:

Cet article est disponible en :